Err

Votre panier : 0,00 €
Blog

Tapis de yoga: comment bien le choisir ?

Tapis de yoga: comment bien le choisir ?

Cet article vous aidera certainement à mieux choisir votre tapis de yoga / pilate. 

Pas évident de trouver un tapis adapter à nos besoins parmi tous ceux proposés.
Pourtant cet accessoire peut vraiment devenir un atout précieux lors de vos exercices. 

De différentes épaisseurs, couleurs, en TPE, caoutchouc naturel, liège, ou même en coton naturel, les choix sont multiples. 

Dans un premier temps je vous conseille de choisir des matières naturelles, sans produit toxique ou nocif pour l'environnement et nous même. Sur Equi-Yogy ce point là est une priorité, c'est pourquoi vous ne trouverez sur ce site qu'un choix limité de tapis mais dont la qualité et l'engagement pour la planète sont certains. Les tarifs peuvent nettement varier d'un tapis à l'autre, mais la qualité également.

Différentes caractéristiques vont être essentielles pour faire votre choix:
  • L'épaisseur du tapis: Nous avons tendance à penser à tort que plus le tapis est épais plus il est confortable. Le yoga est une discipline qui fait beaucoup travailler l'équilibre et l'épaisseur de votre tapis peut rapidement devenir une gène dans votre pratique. Donc je vous conseille de choisir un tapis entre 4 et 5 mm d'épaisseur. Si vous êtes débutant, en dessous il risque de manquer d'amorti, au dessus vous aurez tendance à manquer de stabilité. Les tapis plus épais sont plutôt destinés aux exercices de pilate, pour les pompes et les abdominaux. 

  • L'adhérence au sol: c'est une caractéristique indispensable à votre pratique. Lorsqu'un tapis manque d'adhérence cela peut rapidement devenir un cauchemar. Le tapis aura tendance à faire des plis, et même glisser sur le sol et vous aussi. Un tapis avec une excellente adhérence apporte concentration, stabilité et sécurité. Eh oui, passer son temps à replacer son tapis n'aide pas vraiment à se concentrer sur soi et ses asanas…

  • L'anti-dérapant: un point tout aussi important que l'adhérence. Si votre tapis ne doit pas être constamment en train de glisser, vous imaginez bien qu'il en va de même pour vous. C'est un facteur qui jouera également sur votre concentration, votre stabilité et votre sécurité. Petit exemple: vous vous positionnez pour réaliser un chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana) et vous sentez vos mains glisser vers l'avant et vos pieds vers l'arrière… rapidement votre chien tête en bas ne ressemblera bientôt plus qu'à une vaste crêpe au sol 👌

  • La matière: un point qu'il ne faut pas négliger non plus ! Comme je le disais plus haut Equi-Yogy est un site profondément amoureux de notre mère nature. Alors je ne saurai que trop vous conseiller de choisir des matières naturelles, sans produit toxique. Maintenant suivant la matière votre tapis tapis sera plus ou moins anti-dérapant.
    Personnellement j'utilise le tapis TAJ en coton biologique et tissé à la main sur un métier à tisser essentiellement pour les pratiques douces et au sol comme le yoga Nidra, ou le kundalini yoga . Ce tapis est doux et agréable au contact de ma peau mais j'ai tendance à glisser.
     

    Le tapis de yoga TRIPUNDRA-MAT est mon préféré, il est respectueux de l'environnement, ultra confortable, il m'apporte beaucoup d'amorti et de stabilité. Il est fait en caoutchouc naturel et correspond selon moi parfaitement aux hatha yoga (yoga Bikram, Ashtanga ou Vinyasa yoga) et aux personnes qui transpirent beaucoup. 



    Le tapis de yoga TRAVEL MAT est également fait en caoutchouc naturel, mais contrairement au tapis TRIPUNDRA il est nettement plus fin et plus léger. Il a les même avantages que le tapis TRIPUNDRA, 100% eco-friendly, anti-dérapant, résistant à la transpiration, mais sa faible épaisseur diminue l'amorti. Cependant c'est le tapis idéal pour voyager, super léger, vous pourrez le transporter très facilement, super résistant et indéchirable pour l'utiliser partout où vous irez. Vous pouvez également l'utiliser en sur-tapis pour le Hot Yoga.  



    Le tapis de yoga Non Toxique est un tapis conçu pour les débutants. Son prix est vraiment abordable, il est très confortable et sera un excellent premier tapis. En TPE certifié OEKO-TEX, il ne contient aucun produit toxique, pas de latex, pas de métaux lourd, très léger, lavable en machine à 30°. Il n'est pas conseillé aux personnes qui transpirent beaucoup ou pour les pratiques intensives. 



    Le tapis ECO-TERRE 6mm d'épaisseur est également fait en TPE, et tout comme son confrère le tapis non toxique il ne contient aucun produit toxique, latex, PVC et sa fabrication ne nécessite pas l'utilisation de métaux lourds. Son petit + (grand +), il est 100% recyclable et biodégradable ! Certifié sans colorant Azoïque, fixateur chimique DOP par les laboratoires SGS. Il est léger et lavable en machine à 30° (sans essorage). Ce tapis est idéal pour les personnes douillettes, et pour des pratiques douces ou pour le pilate. Cependant il n'est pas adapté aux pratiques intensives. 



    Le tapis en liège naturel a l'avantage d'être respectueux de l'environnement. Ce tapis est idéale pour les personnes qui transpirent beaucoup ! Plus vous transpirez plus il sera adhérent ! Pour les pratiques intensives, la pratique de yoga dynamique il est un véritable atout ! 


Voilà, il ne vous reste plus qu'à choisir le tapis qui vous correspond le mieux et à savourer vos séances de yoga !! 🙏
 



Rédigé le  8 nov. 2020 16:08 dans BlogBlog  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Méditer avec le bon coussin

Méditer avec le bon coussin
Si vous êtes tel le Bouddha n'ayant besoin que d'un coussin de feuilles pour méditer, alors Bravo 👏 !

Si par contre vous êtes plutôt de ceux (comme beaucoup de yogis) qui recherchent un peu plus de confort et de soutien lors de votre pratique, alors il vous faut trouver le bon coussin. Un coussin de méditation adapté à votre morphologie, votre souplesse et votre pratique ! Il faut dire que la posture méditative peut rapidement devenir inconfortable. Rester immobile peut faire ressortir des douleurs dans le dos, les genoux, les chevilles ou même au niveau de l'assise ! Alors voici quelques conseils pour bien choisir votre zafu.

Lors de la méditation il est important que votre colonne vertébrale soit correctement placée. Votre bassin doit légèrement basculer vers l'avant pour permettre aux genoux de toucher le sol. Votre dos doit rester droit avec une légère cambrure au niveau du bas du dos (vertèbre L5).


Les coussins plus haut (18 à 20cm) sont plus adaptés aux personnes de grande taille.

         

    
Les coussins plus bas (10 à 15 cm) sont plutôt destinés aux personnes plus souples et plus petites. 

  

Les COUSSINS FUZEN, c'est à dire en forme de DEMI-LUNE, quand à eux sont fait pour les personnes qui ressentent des douleurs au niveaux des genoux. Les angles orientés vers l'avant du coussin, apportent un meilleur soutien des cuisses et diminuent la pression ressentie dans les genoux. Cette forme de coussin favorise également une bonne posture avec l'orientation du bassin vers l'avant. 

  

D'ailleurs si vous souffrez des genoux et des CHEVILLES lors de vos séances de méditation, c'est probablement parce qu'il vous faut un ZABUTON (coussin traditionnel du Japon). Placez un zabuton, ou même une couverture pliée sous votre coussin pour amortir vos articulations, diminuer la pression ressentie, et favoriser une méditation confortable et sereine. 


Une fois que vous avez choisi la forme idéale pour votre zafu, il vous reste encore à choisir le rembourrage qui vous convient. Il existe plusieurs types de rembourrage dont les caractéristiques varient, comme le kapok, l'épeautre ou même la cosse de sarrasin. 

Si vous débutez, choisissez plutôt l'EPEAUTRE (enveloppe du grain de l'épeautre). L'épeautre est plus ferme et apporte un meilleur soutien à la colonne vertébrale. 


La COSSE DE SARRASIN, tout comme l'épeautre est plus ferme. Le sarrasin est même plus ferme encore que l'épeautre. Avec ce type de rembourrage votre coussin gardera sa forme durant de nombreuses années, ce qui en fait un coussin d'une grande qualité. Il vous apportera alors stabilité et fermeté. 


Le KAPOK (fibre naturelle ressemblant au coton) quant à lui est plus adapté aux personnes qui ont l'habitude de méditer. Le kapok va s'adapter à votre posture et donc à votre souplesse. Il faudra alors parfois le rembourrer pour le rendre plus ferme, lui rendre de l'épaisseur et rapporter de la tonicité à votre posture.


Favorisez une housse en coton certifié biologique, des matières naturelles et éco-responsables ♻ . 

Vous avez désormais les informations nécessaires pour bien choisir votre coussin de méditation ! A vous de jouer 😉 ! 

🔀Laissez un commentaire avec vos remarques, questions, ou précisions. Je réponds toujours avec grand plaisir. 

L'univers du yoga et de la méditation est un monde de partage, d'entraide et de bienveillance, ne l'oublions pas 🕉 . 

Douce méditation à vous 🧘‍♀️

Namaste


 
Rédigé le  28 oct. 2020 12:16 dans Blog  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Méditer pour avancer

Méditer pour avancer
Tout le monde aspire à une meilleure vie.

Que ce soit parce que notre travail ne nous plaît pas vraiment, 
en tous cas pas suffisamment pour être une source de motivation la matin; parce que nous nous sentons seul, 
parce que nous avons des problèmes de santé ou financiers et pour bien d'autres raisons, 
il y a un moment où l'on se dit: "Ce n'est pas la vie dont je rêvais. Comment je pourrais améliorer ma vie ? 

Nous avons tous en nous cette petite idée de la vie que nous aimerions vivre. Nous nous comparons aux autres avec nos idéaux, et rentrons dans ce terrible cercle vicieux de la comparaison, des ruminations, du manque de confiance et d'estime de soi…
A ce moment là, nous nous disons qu'il est temps d'agir, de changer les choses.

Personnellement j'ai toujours été une personne douce et sensible. J'ai toujours voulu rendre mon entourage heureux, mes amis, ma famille, même de brèves rencontres, je voulais absolument les aider. J'ai mis bien des années à comprendre que la seule personne que je n'aidais pas c'était moi. J'ai enchaîné les petits boulots, qui ont fini par devenir mon travail. Un travail qui allait totalement à l'encontre de mes valeurs, de mon bonheur…
J'ai lu des dizaines et des dizaines de livres sur le développement personnel (d'ailleurs quand on commence à enchaîner ce genre de bouquins, il est plus que clair que nous avons un grand besoin de changements…)
J'ai suivi des formations de psychologie, sophrologie, de PNL et finalement ce qui m'a le plus aidé à avancer dans tout cela, c'est la méditation.
Alors forcément quand on commence la méditation, on a du mal à se concentrer, à rester là immobile, on est submergé de pensées, on a envie de se gratter ici, et puis là ou par la bas… On ouvre l'œil droit discrètement " c'était quoi ça ?" " Il se passe un truc par là!" "Non mais sans rire c'est ça la méditation ?? Bon aller je vais aller me faire un thé moi !"
Du coup on se demande si c'est réellement fait pour nous ce machin là. Mais d'où peut elle bien tirer sa réputation ? Comment ils font tous ces grands sages pour rester assis là des heures durant ? C'est quoi leur secret ??
Il faut dire que nous les humains on aime bien avoir tout et tout de suite. On veut être plus sportif, plus souple, plus zen d'un coup. Comme si on avait fait ça toute notre vie. 
Sauf qu'en réalité pour atteindre ses objectifs il faut savoir séquencer, prendre son temps, être rigoureux et s'adapter. Il faut savoir faire preuve d'honnêteté et de courage. 
Avoir l'honnêteté  de se dire que nous débutons, que nous apprenons et qu'il est impossible de devenir un athlète de haut rang sans s'être entraîné de nombreuses années sans relâche.
Avoir le courage de persévérer, de ne pas abandonner, être tenace.
Petit à petit l'oiseau fait son nid. Alors ne soyez pas trop critique avec vous même. Fixez vous des objectifs réalisables, aussi petits soient ils, appréciez votre progression, votre persévérance et renforcez votre propre estime.
Commencez doucement, et surtout à votre rythme, votre progression n'en sera que meilleure.

Il y a plusieurs astuces pour aider à la pratique de la méditation :
  • Trouvez un endroit calme  et dans lequel vous ne serez pas dérangé. Décorez-le avec de petites bougies, des plantes…, adaptez-le afin qu'il vous inspire le calme et la paix intérieur.

  • Installez-vous confortablement sur un coussin ou directement au sol. Prévoyez une couverture pour ne pas avoir froid à cause de l'immobilité. Vous devez pouvoir rester concentré sans être gêné par le froid ou la douleur, vous devez vous sentir à l'aise.


  • Choisissez un mala (ces colliers issus de la tradition hindouiste depuis plus de 3000 ans fabriqués avec 108 perles de pierres naturelles aux riches vertus). Optez pour un mala qui vous parle, dont la couleur, le toucher, et l'énergie qui s'en dégage vous inspire. Personnellement j'adore le Lapis Lazuli.

         
  • Trouvez un mantra. Dans la tradition, on appelle Japa (réciter) Mala, la méditation associée à un mala et un mantra. En associant à chaque perle la récitation d'un mantra, le méditant favorise sa concentration. Les mantras sont des formules condensées que l'on répète sans cesse au rythme de notre respiration. Il en existe de très connus dans le monde comme celui de la compassion "OM MANI PADME HUM"  nous venant du Tibet, ou SAT NAM un concentré de lumière. 
Vous pouvez également créer votre propre mantra en repérant vos besoins, vos attentes et vos faiblesses. Choisissez toujours une phrase positive à la première personne. Cette phrase doit vous aider à vous apaiser et à avancer. Vous pouvez le réciter à voix haute ou dans votre tête selon votre préférence. Ressentez le, il s'agit de votre mantra, il est à vous ! Ex. Je vais bien, Je suis forte, Je m'aime. Je peux le faire.
Il n'y a pas de meilleur moment dans la journée pour méditer si ce n'est celui où vous en avez le plus besoin.  Le matin avant de partir travailler, avant de vous occuper de votre famille; durant votre journée de travail particulièrement compliquée, ou même le soir avant d'aller vous coucher.

Prenez 5 minutes, même 2 pour commencer, et durant ces quelques minutes la seule chose qui comptera ne sera autre que vous, votre calme intérieur et votre respiration.
Gardez votre mala à porté de main, fermez les yeux, respirez calmement. Commencez alors ce qu'on appelle la respiration consciente, inspirez doucement et longuement tout en recitant votre mantra "Sat" et vous saisissant d'une perle entre l'index et le pouce puis expirez le plus calmement possible le maximum d'air de vos poumons. L'expiration est plus longue que l'inspiration. Commencez par 5 respirations, puis 10, augmentez petits à petits selon votre rythme. Lorsque vous vous sentirez prêt peut être réussirez vous à faire le tour de votre mala et de ses 108 perles. 
Vous allez voir, même 5 respirations complètes, 1 minute de méditation vous apportera bien-être, calme intérieur et lâcher prise.

"Demain, et demain, et demain! C'est ainsi que, à petits pas, nous nous glissons de jour en jour jusqu'à la dernière syllabe du temps inscrit sur le livre de notre destinée." W. Shakespeare


Rédigé le  21 oct. 2020 14:04 dans Blog  -  Lien permanent
0 Commentaires  

vos avis

Partagez avec nous vos photos, avis et commentaires.

L'article que vous recherchiez ne fait pas parti de notre catalogue ?  N'hésitez pas à nous en faire part, nous pouvons certainement le commander. 
Rédigé le  6 fév. 2020 10:00  -  Lien permanent
0 Commentaires